Jusqu'à 25 % de réduction sur nettoyeurs haute pression et accessoires. Promo valable du 17/5 au 23/5

Conseils d'utilisation

Comment laver la moto ou le scooter au nettoyeur haute pression : conseils et astuces pour un résultat parfait

1 avril 2024

BLOG
Comment laver la moto ou le scooter au nettoyeur haute pression : conseils et astuces pour un résultat parfait

Si vous êtes un passionné des deux roues qui attend avec impatience l’arrivée du weekend pour aller faire un tour, vous savez que pour garder ces véhicules en bon état de marche, vous devez en prendre soin et les laver souvent. En effet, en raison de leurs nombreux composants exposés, la moto et le scooter nécessitent un entretien constant et un lavage particulièrement soigneux.

La question est : comment laver une moto et un scooter de manière efficace et sans trop d’efforts ? Pour ce faire, il existe différents outils, dont une méthode qui recourt au nettoyeur haute pression. Bien utilisé, cet appareil est une véritable merveille pour l’entretien des deux roues.

 

Laver la moto au nettoyeur haute pression : avantages et précautions

Le nettoyeur haute pression est la solution ultime pour le lavage de la moto et du scooter, aussi bien que pour le nettoyage des vélos et de la voiture. En effet, le nettoyeur haute pression réduit la consommation d’eau par rapport à un tuyau d’arrosage classique. Il réduit également le temps et l’effort mis dans cette tâche puisqu’il permet de retirer la saleté rapidement et efficacement.

Voyons maintenant comment laver la moto au nettoyeur haute pression en prenant les précautions qui s’imposent.

 

Sélectionner le nettoyeur haute pression idéal pour cette tâche

On trouve sur le marché des nettoyeurs haute pression de différentes puissances qui ne conviennent pas tous au nettoyage d’une moto. La première chose à faire est donc de sélectionner un article approprié. AR Blue Clean propose par exemple de nombreux nettoyeurs haute pression domestiques qui permettent d’agir efficacement autant que délicatement. Tel est le cas pour les AR Blue Clean 3 Series 387 et 3 Series 397 : compacts, faciles d’utilisation et extrêmement efficaces, ils sont dotés d’une pression maximale de 150 et 160 bars. Ce qui fait de ces modèles deux appareils adaptés au lavage du scooter et de la moto.

Généralement, il est déconseillé de s’orienter vers un nettoyeur haute pression à gaz (ceux de AR Blue Clean étant électriques) puisqu’ils sont trop puissants pour l’entretien des deux roues. Dans tous les cas, si vous ne savez pas comment choisir un nettoyeur haute pression, nos produits sont tous porteurs du Blue Clean Level, un symbole qui permet même aux moins expérimentés de comprendre le fonctionnement de la machine et de ses applications.

 

come lavare la moto

Crédits d’image : Attapol Yiemsiriwut/Shutterstock.com

 

Comment laver la moto au nettoyeur haute pression

Avant de vous mettre au travail, pensez à vous installer à l’ombre : si la journée est chaude et que le soleil tape sur le véhicule, le détergent pourrait sécher rapidement et former des auréoles. En outre, les parties délicates comme le pot d’échappement et les prises d’air doivent être couvertes.

Aussi précieux qu’il puisse être, le nettoyeur haute pression ne peut être le seul garant d’un travail bien fait, particulièrement si l’on souhaite nettoyer dans les moindres recoins difficiles et délicats. Nous avons donc besoin des quelques accessoires suivants :

  • une éponge douce ou un gant de lavage en microfibre pour répartir le savon sur la surface et dégraisser la moto ;
  • une brosse à dent souple pour atteindre les recoins les plus étroits et minuscules ;
  • une brosse à chaîne pour nettoyer spécifiquement cette partie de la moto ;
  • des chiffons d’essuyage en microfibre ou peau de chamois pour essuyer le véhicule après le lavage ;
  • de la cire pour éventuellement polir la carrosserie.

Penchons-nous à présent sur les principales étapes pour laver la moto.

 

1 – Le prélavage

Le prélavage est utile pour éliminer les salissures grossières qui, si elles ne sont pas retirées, pourraient s’étaler sur la surface sous le passage de l’éponge et provoquer ainsi des tâches et des rayures. Pour procéder à cette étape, utilisez le nettoyeur haute pression en vaporisant sur le véhicule un jet d’eau et du détergent pour vélos et motos.

Rappelez-vous de maintenir la lance à bonne distance de la moto, c’est-à-dire au moins à un mètre : il est en effet préférable de ne pas approcher la buse du nettoyeur haute pression de composants comme les roulements, les garnitures, la chaîne, le système électrique et les instruments. Vous pourrez vous rapprocher en lavant les roues, la carrosserie ou le pare-brise. Après avoir laissé le savon agir pendant quelques minutes, rincez avec un autre jet d’eau.

 

 

2 – Le nettoyage du système de transmission et des jantes

Une fois cette étape réalisée, vous pouvez passer au nettoyage proprement dit. Nous vous conseillons de commencer par l’une des parties les plus encrassées, à savoir le système de transmission, en utilisant un produit adapté et une brosse à chaîne (sans oublier de lubrifier la chaîne lorsque la moto sera lavée et sèche).  Lorsque vous avez terminé avec la transmission, passez aux jantes en utilisant toujours un détergent adapté. Le nettoyeur haute pression peut être passé lorsque le dégraissage est fini.

 

3 – Le lavage de la moto avec une éponge et du détergent

Maintenant que vous avez pris soin des parties les plus encrassées, vous pouvez nettoyer le reste de la moto. Commencez par mélanger du détergent avec de l’eau dans un seau avant de répartir cette solution avec une éponge douce. Si cette dernière devient trop sale au cours du lavage, remplacez-la puis continuez l’opération.

La saleté est particulièrement tenace ? Si tel est le cas, évitez de frotter de manière agressive car vous pourriez abîmer la surface. Envisagez plutôt d’effectuer plusieurs cycles de lavage pour obtenir un résultat optimal.

 

4 – Le rinçage

Lorsque la moto est dégraissée et lavée en profondeur, elle devra de nouveau être rincée au nettoyeur haute pression. Un conseil : n’attendez pas trop entre le savonnage et le rinçage car, si le détergent sèche, des auréoles pourraient se former.

 

5 – Le séchage

Pour achever le lavage, il ne vous reste plus qu’à sécher toute la surface avec un chiffon en microfibre ou en peau de chamois. Une fois cela terminé, vous pouvez repasser avec un chiffon sec pour retirer l’eau des recoins cachés ou polir davantage les finitions. De nombreux passionnés de la moto recourent à un compresseur pour éliminer l’eau des interstices.

 

6 – Après le lavage : le lustrage de la moto

A présent que le nettoyage et le séchage sont terminés, vous pouvez lustrer la carrosserie avec une cire spécifique. Cette opération améliorera non seulement l’aspect esthétique de la moto, mais contribuera aussi à la protéger davantage. 

 

lavare motoCrédits d’image : kajeab_pongsiri/Shutterstock.com

 

Comment nettoyer la selle de la moto ?

Concernant l’entretien de la selle, nous vous recommandons de vous assurer du matériau qui la compose et de vous tourner vers des produits spécialement conçus pour la nettoyer et la protéger. Il existe sur le marché des produits spécifiques pour nettoyer et faire durer dans le temps les selles en cuir ou similicuir

 

Les choses à ne pas faire en lavant la moto : 4 erreurs à éviter 

Nous venons de voir tous les points d’un lavage parfait, mais… quelles sont les choses à ne pas faire lors du lavage de la moto ? Voici 4 erreurs à éviter

  • laver la moto lorsqu’elle est encore chaude : le contact avec l’eau froide pourrait causer un choc thermique entraînant des fissures ;
  • frotter trop fort pour éliminer les insectes morts : si l’on ne fait pas attention, le mouvement mécanique pourrait endommager la peinture. Il est préférable de se procurer un produit adapté et de le laisser agir un certain temps ; 
  • oublier de lubrifier la chaîne : il s’agit de l’une des zones les plus soumises à l’égouttement. Elle doit être correctement lubrifiée pour éviter de futurs problèmes ;
  • utiliser des détergents à usage domestique ou un shampoing pour voiture : les parties peintes de la moto sont beaucoup plus délicates qu’on le pense et des produits chimiques trop agressifs risqueraient d’abîmer les composants métalliques.

Quels sont donc les détergents à privilégier pour un nettoyage optimal de notre chère moto ?

 

Lavage de la moto : quel savon utiliser

Comme pour les voitures, il est toujours conseillé d’opter pour des produits ciblés lorsqu’on parle de détergents. Ces derniers sont spécialement conçus pour éliminer la saleté causée par les agents atmosphériques, les débris de la route et les insectes incrustés, ceci sans endommager la peinture et les composant de la moto, ce que l’on risquerait de faire en optant pour des solutions inadaptées.

Comme nous l’avons vu, le nettoyeur haute pression peut être utilisé en combinaison avec un détergent. Pour ses modèles, AR Blue Clean a conçu un détergent pour motos et vélos prêt à l’emploi à la senteur de bouquet fleuri, parfait pour éliminer rapidement la saleté tout en respectant la peintures et les composants. Ce produit convient au nettoyage des deux roues, y compris les scooters. Poursuivons avec quelques suggestions pratiques.

 

idropulitrice moto

 

Lavage du scooter : quelques conseils 

En ce qui concerne le scooter, les étapes de lavage ne diffèrent pas beaucoup de celles que nous venons de voir : il est essentiel de commencer par un prélavage qui permettra de retirer la saleté grossière, puis de terminer avec un rinçage et un séchage

Un conseil utile lors du lavage est d’utiliser une brosse à poils doux pour bien répartir le détergent sur toute la surface et jusque dans les recoins difficiles à atteindre. Après cette étape, vous pourrez passer au lavage en lui-même.

La première étape consistera en un nettoyage : là encore, le nettoyeur haute pression permet d’accélérer les choses. Savez-vous que le AR Blue Clean DHS Series 2.A est doté d’un pulvérisateur ? Grâce à la technologie Dual Hyg System, il est possible d’utiliser à la fois la machine pour pulvériser le détergent et pour le rincer efficacement. Pour ce faire, il suffit de placer l’interrupteur du nettoyeur haute pression du Spraying Mode au Washing Mode et de changer la lance : grâce à la puissance du jet d’eau, ce mode permet d’éliminer toute trace de saleté. Facile et rapide, il ne vous restera plus qu’à sécher le scooter et à vous mettre en selle ! 

À présent que vous savez comment laver la moto et le scooter au nettoyeur haute pression, vous aimeriez peut-être en savoir plus sur toutes les autres applications domestiques de cet appareil. Que ce soit pour nettoyer les sols extérieurs, les murs en pierre et la pelouse artificielle, cet appareil réserve bien des surprises.

 

 

Crédits de l’image de couverture: Lesia Kapinosova/Shutterstock.com